Association Bouddhiste Zen Moku-Do

Simplement s'asseoir, au coeur de la délicatesse.

 

 

La vie moderne est pleine de bruit, de tension et d'agitation. Rares sont les espaces tranquille où il est possible de relâcher le corps et l'esprit en toute confiance, sans risquer d'être dérangé et sans être sollicité pour quoi que ce soit. Le recueillement assis et l'une des pratiques grâce à laquelle le Bouddha s'est éveillé, il y a 2600 ans. Elle constitue le coeur de la tradition Bouddhiste zen japonaise, avec une attention précise portée à la posture, à la respiration et à l'apparition disparition des pensées. 

La pratique régulière du recueillement assis permet en premier lieu d’apaiser,  de clarifier l’esprit et de créer une véritable stabilité intérieure au milieu des tourments de l’existence. 

 

La pratique du recueillement assis (zazen) se caractérise par sa simplicité et son dépouillement.

Elle revient à porter son attention sur son corps, installé dans la posture assise et sur sa respiration.

Ainsi on observe les pensées et les perceptions sans s’y attacher ni les rejeter. On apprend à se connaître soi-même en profondeur. 

 

On reste en contact avec le monde tout en réalisant une grande liberté intérieure.

 

La pratique du recueillement assis (zazen) a des vertus qui peuvent offrir à ceux qui l’expérimentent un meilleur contact avec leur corps, retrouvant à la fois détente et tonicité. 

Cela permet également de retrouver un souffle plus calme et plus profond, permettant notamment de mieux gérer les situations traversées au quotidien, souvent stressantes.

 

La pratique du recueillement assis permet de retrouver une meilleure concentration pour tous les actes du quotidien, par un esprit plus stable et en même temps plus fluide.

 

Une pratique régulière  du recueillement assis dans un Dojo zen ou (Zendo) telle que zazen, concentrée sur la posture du corps, sur la respiration, avec un esprit ouvert, libre de toute fixation, contribue à un meilleur équilibre et renforce notre santé, permettant ainsi d’éliminer le stress et l’agitation mentale. Par-delà la connaissance de soi qu’elle approfondit, elle nous permet d’entrer en contact avec la dimension profondément spirituelle de notre existence, c'est-à-dire notre unité fondamentale avec tout l’univers.

 

Loin d’être une simple technique de bien-être le recueillement assis et l'art merveilleux de la présence,  nous aide à retrouver, par-delà les croyances, une foi profonde en ce qui nous relie aux êtres vivants, hommes et femmes. La pratique de Zazen est étrangère à toute notion de but, de quelque chose à atteindre ou à acquérir. Aussi est-il difficile de répondre à cette question. Il est donc nécessaire que chacun trouve la réponse en lui même.

 

Maître Taisen Deshimaru disait : 

 

« Le Zen est très simple, et en même temps bien difficile à comprendre. C'est affaire d'effort et de répétition - comme la vie. Simplement assis, sans but ni esprit de profit, si votre posture, votre respiration et l'attitude de votre esprit sont en harmonie, vous comprenez le vrai Zen, vous saisissez la nature de bouddha. » 

 

 

 

 

Partagez le site