2022 : PROJET AVEC l'hôpital de mulhouse le GHRMSA et EMOI-TC

Cette nouvelle recherche scientifique s'effectue en collaboration avec Mme Céline Combre, psychologue clinicienne au CAPH68 et M. Heidō Meriadec, intervenant en méditation de pleine conscience. 

Ce projet s'effectue avec le soutien financier de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie d’Alsace. L’objectif de cette étude est de mesurer l’impact d’une pratique méditative sur le vécu psychoaffectif et les stratégies de coping (i.e. l’adaptation, l’ajustement face aux situations) des proches aidants de patients cérébrolésés. L’enjeu de cette recherche est de prendre en compte les effets que peut avoir une pratique méditative sur les proches aidants, sans négliger l’effet probable sur la dyade proche aidant – aidé, ainsi que sur l’aidé. 

Céline Combre collabore à nouveau avec M. Heidō Meriadec, intervenant en méditation de pleine conscience, avec le soutien  d’Alison Arnold, psychologue stagiaire.

 

Bilan de l’atelier « Méditation pour les proches-aidants de patients victimes d’un AVC ou d’un traumatisme crânien ». Quelques paroles de proches-aidants : « non-jugement, prise de recul, relativité, remise en question des comportements, habitudes et certitudes, prendre soin de soi pour prendre soin des autres, respect, limites, écoute attentive, lâcher prise, apaisement, sérénité, mieux-être, pleine présence dans l’instant, communication, calme, libération… » 

 

Merci à Céline Combre pour son travail, sa perseverance et son action sur le terrain. 


2019-2021 : PROJET DE RECHERCHE APPLIQUEE- UNIVERSITE DE STRASBOURG

IMPACT DE LA MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE sur le vécu psychoaffectif de personnes âgées en ehpad - publications SCIENTIFIQUES dans la revue de geriatrie et la revue l'information psychiatrique A VENIR !

Cette recherche s'est réalisé en partenariat avec l'Université de Strasbourg, sur l’impact de la pleine conscience, à travers le seul exercice de la méditation assise. Après les soignants, les professeurs des écoles, nous allons questionner, avec le moine zen Heido Meriadec, les effets de cette pratique auprès de seniors en EHPAD.

Les premières séances de méditation, dans le cadre de la recherche expérimentale effectuée au Village autour de la pleine conscience auprès de seniors, se sont donc déroulées en ce début de mois et se poursuivent jusqu'au mois de novembre 2019. La recherche ayant débutée, nous sommes ravis de voir l'adhésion des personnes âgées volontaires que nous accompagnons. De plus, Mme Laetitia BRUNO nous a rejoins dans le cadre de son Master 2 de Psychologie du Développement. 

Le travail s'est superbement bien réalisé, la soutenance du mémoire pour l'obtention du Master 2 de Psychologie du développement de l'Université de Strasbourg, Faculté de Psychologie, a été un succès.

Nous avons rédigé deux articles scientifiques, qui sont en cours de soumission dans deux revues scientifiques. 

 

PARTAGE a L’UNIVERSITÉ de strasbourg, FACULTÉ de psychologie

Le 12 mars 2020, Heido Meriadec était à l’Université de Psychologie de Strasbourg pour une rencontre et un partage avec les étudiants de Master 2 en Psychologie du développement, nos futurs thérapeutes.

 Bien qu’issue d’une tradition ancestrale millénaire (Barinaga, 2003), la pratique de la pleine conscience/la présence attentive, s’inscrit et se définit aujourd’hui comme une « méditation laïque », détachée de tout aspect religieux (Nedelcu et Grégoire, 2016). Cette pratique méditative est de plus en plus utilisée dans le champ de la santé (physique ou mentale) et fait, depuis plusieurs décennies d’années, l’objet d’importantes recherches appliquées (Ménard et Beresford, 2016).

Il a ainsi pu réaliser une séance d’initiation à la présence attentive aux étudiants de M2 de Psychologie du Développement. Quel plaisir ! 

Dans le cadre du projet MPC EN EHPAD - "offrir la meditation aux personnes âgées" - partage a l'ecole occidentale de meditation a paris 02.2020

journée d’information autour du projet de bénévolat initié par Fabrice Midal

A travers notre nouvelle recherche expérimentale dont le sujet est la méditation pour les seniors à l'EHPAD du Village de Richwiller (68120), nous avons le plaisir d'aller partager les paroles d'aînés autour de de la méditation et de la notion de vieillissement à Paris. 

Ainsi, le samedi 08 février, Heido Meriadec a pu partager cette journée à l'Ecole occidentale de méditation auprès de Marie-Laurence Cattoire, Anne Hiance-Delahaye (Gériatre à l’Hôpital Sainte-Périne), Damien Du Perron, gériatre et hypnothérapeute à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière pour échanger autour de l’expérience avec les seniors de l’Ehpad du Village de Richwiller. La recherche exploratoire effectuée avec Laetitia Bruno dans le cadre de son Master 2  de Psychologie du Développement à Université de Strasbourg, Faculté de psychologie a su trouver un fort écho. Merci à Mme Marie-Laurence Cattoire, Alexis Bedjaoui et leurs collaborateurs pour cette invitation, merci à Fabrice Midal pour qui l'offre de la méditation envers nos séniors isolés et fragiles est une véritable préoccupation. 

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez retrouver plus d'informations concernant cette première journée d'atelier sur le lien suivant : https://www.maison-meditation.com/evenements/journee-meditation-personnes-agees/ 

 

Merci à tous pour votre accueil, votre générosité et ce partage autour d'une double problématique qui nous tiennent à coeur : la clinique gériatrique et la présence attentive. 

 

POURSUITE DES INVESTIGATIONS SUR L'IMPACT DE LA MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE sur le vécu psychoaffectif de personnes âgées - ETUDE REALISEE DANS DEUX EHPAD HAUT-RHINOIS

En 2019, Heido Meriadec a pu instruire la méditation à des séniors afin de répondre à un besoin d'accompagnement non médicamenteux au vécu anxieux, dépressif et au sentiment de solitude, et cela grâce au soutien de la Conférence des Financeurs. L'application de cette pratique en EHPAD était apparue pertinente en ce qui concerne le vécu anxieux, le vécu dépressif et l’estime de soi. En effet, la démarche de prise en soin du vécu psychoaffectif via l’exercice de la méditation assise, encadrée dans une démarche de recherche scientifique avec l’Université de Strasbourg, a porté ses fruits. 

Dans la continuité de cette démarche d'investigation, l’intégration de la méditation assise comme approche thérapeutique non médicamenteuse dans le cadre de l’accompagnement des sujets âgés confinés et institutionnalisés semble prometteuse et nécessite d’être approfondie, d’où le développement de notre protocole et la volonté de réaliser notre étude. De plus, les résultats de recherches précédentes portant sur la pleine conscience apparaissent tous encourageant en montrant un maintien ou une amélioration de la santé psychique des personnes âgées en général.

 

Cette nouvelle étude ouverte est à venir et commencera dès septembre 2020 dans deux EHPAD du Haut-Rhin, dans le cadre du Master 2 de Psychologie du Développement d'Alixia NORTH, dans une démarche de recherche scientifique avec l'université de Strasbourg.

Très heureux de pouvoir collaborer de nouveau avec l'EHPAD du Village de Richwiller ainsi que l'EHPAD des Molènes, Heido Meriadec (moine zen) et cela grâce au soutien de la Conférence des Financeurs de la prévention de la perte d'autonomie du Haut-Rhin et de l'Autorité Régional de Santé (ARS 68).


2018-2019 : PROJET DE RECHERCHE APPLIQUEE- UNIVERSITE DE HAUTE ALSACE avec l'ecole public wikram de colmar

QUEL IMPACT DE LA MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE SUR LES PRATIQUES DECLAREES ENSEIGNANTES - PUBLICATION DANS LA REVUE Psychiatrie, sciences humaines, neurosciences (PSN)

Commencé en 2018, ce projet de recherche scientifique porte sur sur l'impact de la pratique de la méditation de pleine conscience (MPC) sur les pratiques déclarées d'enseignants. Cette expérimentation vise l’amélioration des pratiques enseignantes d’accompagnement des élèves.

En partenariat avec l'Université de Haute-Alsace, et l'école publique maternelle/primaire  Wikram de Colmar nous sommes heureux d'avoir pu réaliser ce projet autour de la mise en place d’une séquence de MPC auprès d’enseignants de l’école primaire. La problématique de recherche est la suivante : en quoi la MPC améliore les pratiques enseignantes d’accompagnement des élèves ?

 

L’expérimentation est terminée depuis 2019. L’équipe scientifique est ravie de ce partenariat et remercie chaleureusement l’équipe pédagogique de l'école de leur participation à cette recherche. 

Photographies réalisées par Amélie Weiss ©


2018-2019 : Projet de recherche appliquee- universite de PSYCHOLOGIE DE strasbourg

INTRODUCTION DE LA MEDITATION EN EHPAD : PREMIER TRAVAIL AUPRES DES SOIGNANTS - PUBLICATION DANS la revue scIentifique Neurologie-Psychiatrie-Geriatrie (npg)

Heido Meriadec a participé activement à la mise en oeuvre d'un projet de mémoire de recherche appliquée dans le cadre du Master 2 de Psychologie de Développement 2017-2018 de Céline Combre.

 

Le but de cette recherche clinique est d’étudier l’impact de la pleine conscience via la méditation Zen sur la qualité de présence du soignant et sur l’accompagnement des comportements dits ‘troublés’ de résidents ayant une pathologie neurodégénérative dans un Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD). Pour cela, un groupe expérimental et un groupe contrôle ont été constitués de six soignantes. Le groupe expérimental a participé à des temps de méditation Assise, animées par Heido Mériadec. Les deux groupes ont réalisé une série de tests évaluant les capacités de pleine conscience, le niveau d’empathie, les stratégies de coping, les troubles anxieux et dépressifs des soignantes ainsi qu’un versant clinique de l’accompagnement des comportements troublés selon le soignant.

 

Cette étude clinique ouvre ainsi la porte à un domaine de recherche encore très peu développé en France, qu’est la méditation à l’attention des professionnels de la santé. Elle offre donc l’ébauche à des promesses futures dans le domaine du soin thérapeutique non médicamenteux dans le champ de l’accompagnement du vieillissement pathologique. 

 Dans cette volonté de partager comment nous sommes arrivés à penser que la méditation de pleine conscience (MPC) pouvait être un outil à destination des soignants en EHPAD, nous avons souhaité commencer par ce qui posait question dans la clinique gériatrique. En fait, la relation de soin dans le champ de l’accompagnement des syndromes psycho-comportementaux dans la démence (SPCD) semble amener inévitablement à s’interroger sur la question du trouble dans l’expression d’un comportement. En accompagnant les équipes d'unités spécialisées dans l'accompagnement des démences, Amélie Weiss a constaté qu’il est délicat de questionner la notion de normal et pathologique quand il s’agit de comportement, et surtout de mettre en lumière (a posteriori) ce qui bouge de part et d’autre de la relation (et donc chez le soignant). Le trouble du comportement peut choquer le surmoi du soignant, laissant l’observateur « désarçonné, effaré de tant de prise de liberté par rapport aux attendus du vivre ensemble » [Thomas, al, 2015 : 559]. 

 

Pendant ce temps de présentation, Heido a pu échanger autour de l'étude, à l’EHPAD du Village de Richwiller (réalisée avec Céline Combre), entre décembre 2017 et avril 2018. L’objectif était d’observer comment la pratique de la MPC, pris dans sa forme la plus traditionnelle d’une simple assise, pouvait impacter la relation de soin dans le cadre de l’accompagnement des SPCD. 

R